Bassins versants

Le bassin versant

Un bassin versant correspond à l’ensemble du territoire qui alimente un cours d’eau en eau. À l’intérieur de celui-ci, les eaux se dirigent ultimement vers un exutoire commun. Ses limites sont appelées « ligne de partage des eaux » et correspondent aux sommets qui dirigent et séparent les directions d’écoulement que prendront les eaux de ruissellement. Le bassin versant est constitué d’un réseau hydrographique qui est formé d’un cours d’eau principal, ou récepteur, et de ses tributaires, ou affluents (cours d’eau qui se jette dans un cours d’eau de plus grande importance).

(source : OBV Yamaska)

Le territoire de la MRC de Drummond draine les eaux de trois grands bassins versants, soit ceux de la rivière Nicolet, la rivière Saint-François et la rivière Yamaska.

Carte des bassins versants de la MRC de Drummond

Gestion intégrée de l’eau par bassin versant

La Gestion intégrée de l’eau par bassin versant, ou GIEBV, « est un processus permanent basé sur la concertation de l’ensemble des décideurs, des usagers et de la société civile. Elle vise la planification et une meilleure harmonisation des mesures de protection et d’utilisation des ressources en eau, et ce, dans une optique de développement durable » (MDDELCC). 

À l’intérieur d’un bassin versant les interventions influant sur la qualité et la quantité de l’eau peuvent provoquer des impacts sur l’ensemble du réseau. Par exemple, un polluant rejeté à l’amont migrera nécessairement vers l’aval et donc, vers d’autres cours d’eau et éventuellement, d’autres propriétés. Les limites du territoire d’un bassin versant outrepassent celles qui bordent les municipalités. Une gestion locale et ponctuelle de l’eau est donc insuffisante afin de protéger l’ensemble d’un réseau. Sa protection est la responsabilité de tous et chacun.

Les organismes de bassins versants (OBV) sont des tables de concertation regroupant différents intervenants liés à l’eau et au territoire et dont le but est d’assurer une gestion durable et intégrée de l’eau du bassin versant.  Leurs principaux mandats consistent à élaborer et diffuser un plan directeur de l’eau (PDE) ainsi qu’à supporter la concertation des acteurs liés à l’eau afin de soutenir la mise en œuvre des actions établies dans le PDE.  

Trois OBV œuvrent sur le territoire de la MRC :

Bassin versant de la rivière St-Germain

La rivière St-Germain coule sur une distance d’environ 50 km, avant de se déverser dans la rivière St-François. Son bassin versant draine une superficie de 275 km2 dans les municipalités de Durham-Sud, L’Avenir, Lefebvre, Wickham, Saint-Germain-de-Grantham et Drummondville. La rivière est reconnue comme étant le cours d’eau ayant la qualité de l’eau la plus mauvaise dans l’ensemble du bassin versant de la rivière Saint-François. Elle présente également des problèmes d’inondations et d’érosion à plusieurs endroits et ce, de façon récurrente.

Carte du bassin versant de la St-Germain

En 2016, une mobilisation sans précédent dans la MRC s’est amorcée suite à l’annonce, par la Ville de Drummondville, de la mise en œuvre d’un plan d’action portant sur le bassin versant de la rivière St-Germain. Interpellées par les problèmes de qualité et de quantité d’eau de la rivière St-Germain, les élus des municipalités situées à l’amont lui ont emboîté le pas. En effet, les municipalités de St-Germain-de-Grantham, Wickham, Lefebvre, Durham-Sud et L’Avenir ont demandé au COGESAF  de les assister dans l’élaboration d’un plan d’action.

Avec le support du Comité local de bassin versant (CLBV) du COGESAF,  plusieurs autres acteurs ont été interpellés et impliqués dans le mouvement de concertation, ce qui a eu pour résultat l’élaboration de la Charte du bassin versant de la rivière Saint-Germain, coordonnée par le COGESAF. La signature a eu lieu en conférence de presse le 9 décembre 2016.

Soucieuse d’assurer la préservation de l’environnement ainsi que la sécurité des usagers et des biens, la MRC tient un rôle d’assistance auprès des municipalités rurales dans la réalisation d’actions concrètes. Elle s’est également engagée, par la signature de la Charte, à mettre en œuvre des actions afin d’améliorer l’état du bassin versant.

Liens utiles :

Consultez également les capsules d’informations rédigées par le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF) :