Matières recyclables (bac vert)

Pour savoir ce qui peut être déposé ou non dans le bac vert, cliquez ici pour consulter l’aide-mémoire produit par Récupéraction Centre-du-Québec. L’information figurant dans l’aide-mémoire est à l’intention des résidents des municipalités de la MRC de Drummond.

Questions fréquentes au sujet des matières recyclables *

1- Doit-on séparer les différentes matières recyclables?

2- Doit-on enlever les étiquettes sur les contenants?

3- Doit-on enlever les couvercles et les bouchons des contenants?

4- Est-il nécessaire de nettoyer les contenants?

5- Est-ce que les sacs de plastique sont recyclables?

6- Je laisse mon journal dans le publi-sac et je le mets dans le bac vert. Est-ce correct?

7- Un objet en plastique est-il automatiquement recyclable?

1- Doit-on séparer les différentes matières recyclables?

Les matières peuvent être déposées pêle-mêle dans le bac vert. Toutefois, il faut éviter qu’un type de matière soit contenu dans un autre. Par exemple, le plastique qui se trouve dans une boîte de carton doit en être retiré. Il en est de même du contenu (papier et carton) du publi-sac. Pour des informations concernant les sacs de plastique, voir la question 5.

2- Doit-on enlever les étiquettes sur les contenants?

Non, il n’est pas nécessaire d’enlever les étiquettes.

3- Doit-on enlever les couvercles et les bouchons des contenants?

Oui, vous devez enlever les couvercles et les bouchons des contenants, qu’ils soient en plastique ou en verre. Vous pouvez déposer vos couvercles et bouchons dans le bac vert séparément de vos contenants. Cela facilite grandement le pressage des contenants de plastique qui s’écrasent mieux sans bouchon.

4- Est-il nécessaire de nettoyer les contenants?

Oui, souvent un simple rinçage suffit. Les recycleurs de contenants de plastique, de métal ou de verre exigent une matière propre pour être en mesure de la recycler. De plus, un contenant non rincé peut malheureusement souiller d’autres matières. Par exemple, du jus de tomate renversé sur du papier rend celui-ci non recyclable et nous devons alors le jeter. Mais il y a une autre raison de rincer les contenants : l’odeur nauséabonde. Comme le bac vert est ramassé aux deux semaines, les contenants mal rincés arrivent au centre de tri avec une forte odeur. Nous tentons simplement d’amoindrir les inconvénients dûs à l’odeur et d’offrir un environnement de travail sain à nos employés.

5- Est-ce que les sacs de plastique sont recyclables?

La majorité des sacs de plastique sont recyclables. Il existe cependant certaines exceptions. Ainsi, les sacs de croustilles, les sacs d’emballage de viande et de fromage, les sacs contaminés par des matières grasses ainsi que les sacs de céréales et de biscuits ne doivent pas être déposés dans le bac vert. Pour les types de sacs qui sont acceptés, la meilleure façon de les récupérer est de les accumuler pour ensuite les placer tous dans un même sac et refermer celui-ci en faisant un nœud.

Nous appelons cela une « boulette de sacs ». S.V.P. faites attention de bien enlever les coupons de caisse en papier. Malheureusement, trop souvent encore, les gens déposent leurs sacs de plastique un par un dans leur bac vert. Le problème est qu’il y a des milliers et des milliers de sacs en plastique à ramasser un par un sur nos tables de tri et cela occasionne un ralentissement de notre vitesse de tri parce que nous devons prendre le temps de tous les enlever. Cela nous aide beaucoup quand, d’un simple geste, l’employé retire une boulette de 50 sacs par exemple… au lieu de faire 50 fois le même mouvement.

6- Je laisse mon journal dans le publi-sac et je le mets dans le bac vert. Est-ce correct?

Non. Nous devons séparer le sac de plastique du journal puisque ce sont deux catégories de matières différentes. Nous devons donc sortir tous les journaux, un par un, des publi-sacs quand cela n’est pas fait et il y en a beaucoup. Pensez à déposer votre sac de publi-sac dans votre « boulette de sacs » (voir question 4).

7- Un objet en plastique est-il automatiquement recyclable?

Non. La seule façon de savoir si un objet en plastique est recyclable, c’est de voir un triangle, fait de 3 flèches, avec un numéro à l’intérieur. Ce code, habituellement placé sous le contenant, nous permet de savoir avec quelle sorte de plastique il a été fabriqué et donc de le trier dans la bonne catégorie. Nous récupérons les numéros 1, 2, 3, 4, 5 et 7. Si l’objet n’est pas identifié d’un de ces numéros, nous ne pouvons deviner de quelle sorte de plastique il est fait. Vous devez donc le jeter. Malheureusement, une très grande proportion des déchets du centre de tri est due aux plastiques non recyclables tels que des boyaux d’arrosage, des rideaux de douche, des toiles de piscine, des jouets, des cassettes vidéo, etc.

*   Ces informations s’appliquent pour les citoyens desservis par le centre de tri de Récupéraction Centre du  Québec à Drummondville, ce qui inclut tous les résidents des municipalités de la MRC de Drummond.