Noëlla Desharnais

Je chante et fais de l’animation musicale pour différentes occasions. Dépendamment des demandes, je me présente seule ou avec mon groupe Les Joyeux Troubadours, composé de trois personnes (clavier, guitare et violon).

Je m’accompagne au clavier et touche un peu l’accordéon à l’occasion. J’ai fait partie de l’Association des accordéonistes de Drummondville. J’anime souvent dans les résidences d’aînés. J’assure une belle interaction avec les gens du bel âge en interprétant des pièces qu’ils connaissent et qu’ils ont déjà fredonnées. Parfois, j’incarne des personnages célèbres pour les divertir, comme La Bolduc, La Sagouine, etc. C’est plus que de la musique : c’est visuel et très animé!

Je chante aussi dans les célébrations liturgiques à Saint-Charles et à Saint-Majorique. Par le passé, j’ai chanté à l’église Saint-Frédéric. On a déjà pu m’entendre au canal communautaire de Cogeco Câble.

J’assure également, depuis 20 ans, l’animation des messes pour le festival du Camping La Détente. Je vais également dans différents festivals un peu partout en province.

ALBUMS
J’ai lancé un premier album, en mars 2009, intitulé Vos chansons les plus demandées. J’ai travaillé avec le pianiste Jasmin Bessette de Drummondville et les musiciens de Patrick Norman, soit André Proulx et Jean-Guy Grenier. Mon deuxième album, Mes vieux jours en chansons, a vu le jour en mars 2012 et un troisième intitulé Merci la vie a été lancé en mars 2014 pour répondre à la demande du public. Il contient 14 belles chansons que j’interprète lors des messes country.

Événement annuel qui accueille plus de 80 artistes des quatre coins du Québec et d’ailleurs. Peintres, sculpteurs et céramistes se donnent rendez-vous dans le mail central des Promenades Drummondville.

Village historique animé mettant en valeur le patrimoine québécois. Plusieurs activités s’y déroulent toute l’année. Consultez le site internet pour plus de détails.

Pierre Corbeil est directeur des Éditions fpc qui publient des livres électroniques. Consultez le site internet de l’éditeur. Publications: La concession – Roman d’Uchronie, Imagine, 1991, no. 55 à 58. La dette fédérale dans une perspective historique, Action nationale, décembre 2000, XC : 10. Entreprendre par le jeu – Un laboratoire pour l’entrepreneur en herbe, Montréal, Éditions Transcontinental et La Fondation de l’entrepreneurship, 1995. The Inheritance (traduction anglaise de La Concession), Édition fpc, 2012. Viser juste ne suffit pas, Éditions fpc, 2012. Prix: Lauréat de l’International management game competition en 1997. Prix littéraire de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (Fondation Mgr Parenteau) en 1998. Prix reconnaissance de carrière: Ifill-Reynolds de la NASAGA en 2008.

Possède une maîtrise en psychologie des relations humaines de l’Université de Sherbrooke et enseigne depuis 29 ans au Cégep de Drummondville. Publication de deux volumes : -Langis, Pierre et Bernard Germain, 2009. « La sexualité humaine. ». Montréal : IREPI. -Langis, Pierre, 2005. « Psychologie des relations intimes, l’amour et le couple ». Montréal : Bayard Canada livres.

Le programme particulier en danse de l’école secondaire Jean-Raimbault est offert aux élèves de secondaires 1 à 5 de la Commission scolaire des Chênes de Drummondville. Les cours de ballet classique (méthode Cecchetti) et de jazz moderne (technique Simonson) sont utilisés afin d’amener l’élève à découvrir les avantages de connaître et de réfléchir sur son processus d’apprentissage. Le spectacle de Noël en collaboration avec la compagnie Danse en équilibre, les spectacles de fin d’année, le Festival Danse Encore, les voyages, les démonstrations et les galas sont des exemples d’activités offertes aux élèves.

Ancien cinéma rénové en cabaret, il est doté d’une salle de spectacles avec une grande scène et des loges pour les artistes. Avec une excellente sonorisation et un système d’aération, la salle Le Royal est également utilisée par les compagnies pour des rencontres, des expositions ou des fêtes annuelles. Il s’agit donc d’une belle salle multifonctionnelle pour différentes activités.

Que ce soit en dessin noir et blanc, en peinture ou encore en dessin couleur, les cours sont conçus pour que chaque étudiant puisse évoluer à son rythme dans une ambiance créative et détendue. L’objectif premier est d’acquérir une base technique solide permettant de reproduire la réalité. Par la suite, ayant acquis une certaine connaissance, l’étudiant pourra explorer sa propre créativité par des œuvres plus personnelles. Ce cours s’adresse autant au débutant qu’aux personnes ayant déjà des connaissances.

La Société de généalogie de Drummondville organise des rencontres mensuelles et offre la possibilité d’effectuer des recherches généalogiques. Elle offre également plusieurs publications dont vous pouvez voir quelques exemples dans la galerie virtuelle.

Regroupant les archives du territoire de la MRC de Drummond, la Société d’histoire de Drummond (SHD) est un lieu rassembleur pour les chercheurs d’ici et d’ailleurs qui veulent retracer et comprendre l’évolution de l’histoire quotidienne, sociale, culturelle, sportive et ouvrière de la région. Très dynamique, la SHD fait preuve d’audace, d’imagination et de polyvalence quant au choix de ses activités ainsi que de ses réalisations. Quand on pense à la production de ses divers ouvrages et documentaires historiques, à ses projets muséaux, à son service public d’archivage et de consultation d’archives ou à sa chronique bimensuelle paraissant dans le journal local L’Express, il ne fait nul doute que la SHD est devenue une actrice de premier ordre dans son milieu. Depuis 2008, la Société d’histoire de Drummond gère un centre d’archives agréé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Cette reconnaissance souligne la qualité et le professionnalisme de l’organisme en matière d’acquisition et de conservation du patrimoine documentaire.