Un conte à la cabane : une façon originale de mettre en valeur l’acériculture à échelle humaine

LES ACTUALITÉS

VOIR TOUTES LES NOUVELLES
Retour à la recherche d'articles
9 novembre 2021 Arts, patrimoine et culture, PDZA

La MRC de Drummond convie la population à l’événement Un conte à la cabane, qui se tiendra le 2 décembre prochain, dès 17 h, à l’érablière Pref-Érable de Drummondville.

En plus de découvrir le savoir-faire artisanal et de goûter aux produits développés par l’acéricultrice Marie-France Bahl, le public pourra assister à une prestation du conteur Marc-André Fortin qui a créé, sur mesure, une histoire sur la famille Bahl et sa cabane à sucre.

L’activité est organisée par les services de développement agricole et de développement culturel de la MRC et est rendue possible grâce à une aide financière du gouvernement du Québec. Elle vise à promouvoir la production agroalimentaire de proximité, à amener les citoyens à découvrir ou à redécouvrir les méthodes de production et de transformation artisanales ainsi qu’à susciter la curiosité et l’intérêt pour un art de vivre durable. On y utilisera le conte comme outil de médiation culturelle pour illustrer l’univers d’une entreprise acéricole à échelle humaine.

L’accès à l’événement sera gratuit, mais le nombre de places est limité. Les personnes intéressées à y prendre part doivent se procurer des billets au www.evenbrite.ca. Il est à noter que le passeport vaccinal sera exigé.

En plus des dégustations, les participants pourront acheter sur place différents produits de l’érable ainsi que des ensembles-cadeaux pour les Fêtes.

À propos
L’érablière Pref-Érable est une petite entreprise drummondvilloise propriété de la jeune acéricultrice Marie-France Bahl. Celle-ci représente la cinquième génération à préserver le patrimoine familial et la troisième à exploiter l’érablière, qui compte aujourd’hui quelque 2300 entailles. Elle s’est formée au métier d’acéricultrice auprès de ses grands-parents, puis aux procédés de transformation auprès d’un producteur de L’Avenir. Depuis maintenant un an, son atelier est ouvert au public et les gens peuvent s’y rendre pour visiter les installations et s’y procurer des produits de l’érable.

Pour sa part, Marc-André Fortin jongle professionnellement avec le conte depuis plus de 10 ans. Il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique. Amoureux d’anecdotes de villages et d’images langagières, il « funambulise » la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute, celle qui côtoie les trop grandes vérités et les doux mensonges. Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages, de la petite histoire quotidienne où tout se transmute en grandiose. Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image!