Un écosystème unique

LES ACTUALITÉS

VOIR TOUTES LES NOUVELLES

Combinant forêt de plantation et forêt naturelle, le Parc régional de la Forêt Drummond est un massif forestier exceptionnel. Les plus vieilles plantations datent des années 1930 et on y trouve des parcelles de plantation à différents stades de croissance et de diverses essences d’arbres telles que le pin rouge, l’épinette de Norvège, le mélèze européen, le chêne rouge et à gros fruits ainsi que le bouleau jaune, pour ne nommer que ceux-là!

Le Parc régional est également d’une richesse écologique et faunique exceptionnelle. Avec ses 20 km2 de forêt et son territoire coupé en deux par la rivière Saint-François, le massif abrite une faune et une flore diversifiées avec plusieurs espèces animales et floristiques autant forestières que riveraines.

Autant les ornithologues amateurs et professionnels que les amateurs de plein air y découvriront une faune aviaire abondante. Ils pourront notamment y apercevoir le pygargue à tête blanche, qui survole fréquemment le ciel le long des rives de la Saint-François.

Mais c’est au cerf de Virginie que revient le titre d’animal emblématique du Parc régional de la Forêt Drummond. On en retrouve en grand nombre partout sur son territoire.

L’animal emblématique du Parc régional de la Forêt Drummond, le cerf de Virginie. (Photo : Michel F. Auger)

Des pygargues à tête blanche sont fréquemment présents dans le Parc régional de la Forêt Drummond, comme ceux-ci au milieu de la rivière Saint-François. (Photo : Michel F. Auger)

Un aperçu de la dernière portion des rapides Spicer et de la Pointe-aux-Indiens, photographiés depuis le parc municipal situé dans le secteur Saint-Joachim de la Ville de Drummondville.