• UN CARREFOUR INNOVANT

  • Élections du 1er octobre : 300 personnes pour entendre les candidats du Centre-du-Québec

    Retour à la recherche d'articles
    29 août 2018 Développement local et régional, Informations générales

    Les candidats et candidates présents, accompagnés de membres de la Table des MRC du Centre-du-Québec. (cliquer pour agrandir)

    C’est devant 300 élus municipaux et partenaires du milieu réunis le mardi 28 août au CentrExpo COGECO de Drummondville que les candidats et candidates de la Coalition Avenir Québec (CAQ), du Parti Libéral du Québec (PLQ), du Parti Québécois (PQ) et de Québec Solidaire (QS) des quatre circonscriptions centricoises ont pris des engagements pour le développement de la région. Trois thèmes principaux ont été abordés au cours de cet événement organisé par la Table des MRC du Centre-du-Québec : la santé, le soutien aux services et aux groupes communautaires et la présence et les investissements de l’État dans la région. D’autres questions d’intérêt, comme la reconnaissance des gouvernements de proximité, les gaz de schiste, la pénurie de main-d’œuvre et l’accès à Internet haute vitesse, ont aussi été soulevées.

    Santé

    Sur cet enjeu, les candidats et candidates ont tous manifesté leur engagement à respecter les corridors de services établis. Ils ont également insisté sur la bonification des services de proximité. La CAQ et le PQ se sont engagés à créer un centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) spécifique à la région.

    Soutien aux services et aux groupes communautaires

    Les candidats et candidates ont été unanimes à souligner l’apport du milieu communautaire à la vie des collectivités. La CAQ veut bonifier le financement à la mission et faire en sorte que celui-ci soit établi sur plusieurs années. Elle veut également corriger le sous-financement que subit la région. Le PQ et QS ont annoncé leur volonté d’augmenter l’enveloppe budgétaire globale et d’améliorer les conditions des travailleurs. Le PLQ a cité l’indexation récente de 1,6 % de l’enveloppe budgétaire par le gouvernement.

    Présence de l’État dans le Centre-du-Québec

    Les candidats et candidates ont tous convenu de l’importance d’améliorer la collaboration entre l’État et la région. La CAQ, le PQ et QS ont fait des propositions en ce sens. Toutefois, aucun parti ne s’est engagé à corriger l’iniquité de près de 1 G$ observée récemment dans le programme québécois des infrastructures. En effet, celui-ci prévoit des investissements de 2,364 G$ en Mauricie d’ici 2028 contre seulement 1,431 G$ pour le Centre-du-Québec, pour une population et un territoire habité comparables. La Table des MRC entend continuer ses démarches afin que cette situation soit corrigée.

    Internet haute vitesse et gaz de schiste

    Si tous les candidats et candidates s’entendent sur la nécessité d’assurer l’accès à Internet haute vitesse à tous les citoyens, aucun n’a développé d’engagements concrets à cet égard. Pourtant, ce dossier est majeur et la Table des MRC entend continuer son travail en ce domaine. Concernant les gaz de schiste, le PQ et QS ont affirmé leur volonté d’en interdire l’exploration et l’exploitation au Centre-du-Québec. Pour la CAQ et le PLQ, l’acceptabilité sociale est une condition essentielle. Leurs représentants ont affirmé qu’étant donné l’opposition manifestée au Centre-du-Québec, il n’y aura pas d’exploitation des gaz de schiste dans la région.

    « Cette assemblée marque un tournant pour le Centre-du-Québec. En plus d’être une première au Québec, celle-ci donne un poids et une légitimité à la démarche initiée par la Table des MRC avec ses partenaires pour le développement de la région. Aussi, les membres de la Table s’assureront que les engagements pris lors de cet événement ne resteront pas lettre morte », a déclaré la présidente de la Table, Mme Geneviève Dubois, qui est également mairesse de Nicolet et préfète de la MRC Nicolet-Yamaska. « Nous rencontrerons régulièrement les députés élus pour discuter du développement de la région, et ce, dans un esprit de collaboration et de partenariat », a ajouté Mme Dubois.

    Les membres de la Table remercient les candidats et candidates ainsi que tous les gens qui se sont déplacés et qui ont fait la réussite de cet événement.