La vitalité économique en hausse dans la MRC de Drummond

LES ACTUALITÉS

VOIR TOUTES LES NOUVELLES
Retour à la recherche d'articles
29 mars 2021 Développement local et régional, Informations générales, Municipalités

Selon les données de l’Institut de la statistique du Québec rendues publiques au début du mois de mars, la MRC de Drummond enregistre une hausse de son indice de vitalité économique (IVE), la plaçant avantageusement à l’échelle de la région et même de l’ensemble du Québec.

L’IVE est fondé sur trois indicateurs, soit le taux de travailleurs de 25 à 64 ans, le revenu total médian des particuliers et le taux d’accroissement annuel de la population. Pour la MRC de Drummond, cet indice s’établissait à 2,26 en 2018, comparativement à 2,04 lors de la précédente analyse en 2016.

Cette amélioration est attribuable à l’augmentation du taux de travailleurs, à une hausse significative (plus de 9 %) du revenu total médian entre 2016 et 2018 de même qu’à une croissance démographique soutenue.

À l’échelle du Québec, la MRC de Drummond occupe le 40e rang pour son IVE. Elle est la seule MRC centricoise à se hisser dans le deuxième quintile du classement et elle figure parmi les territoires avec les meilleurs indices à l’extérieur des zones métropolitaines élargies de Montréal et de Québec.

Vue aérienne du chantier du centre sportif Girardin de Drummondville datant de l’automne dernier. (Crédit photo : Exposimage et Ville de Drummondville)

Une tendance qui se maintient… malgré la pandémie

Bien que la dernière analyse de l’IVE repose sur des statistiques de 2018, la tendance positive se maintient, malgré les turbulences engendrées par la pandémie qui ont affecté plus durement certains secteurs de l’économie locale.

La croissance démographique s’est poursuivie avec un gain net de plus de 2300 habitants depuis trois ans, portant la population totale de la MRC à près de 108 000 personnes.

Le secteur de la construction a également conservé sa vigueur, particulièrement en 2020. À elle seule, la Ville de Drummondville a fait état d’investissements records de plus de 280 M$ l’année dernière sur son territoire. On y a notamment autorisé la création de près 900 nouveaux logements, auxquels s’ajoutent ceux érigés ou en voie de l’être dans les 17 autres municipalités de la MRC.

Pour répondre aux besoins engendrés par cette évolution constante, trois nouvelles écoles, un deuxième pavillon au campus de Drummondville de l’UQTR et un centre sportif additionnel ont été mis en chantier, contribuant de façon significative à l’effervescence observée dans le secteur de la construction.

« En cette période plus morose de crise sanitaire, ce sont là des nouvelles qui font du bien! », a résumé la préfète de la MRC, Carole Côté.